Formation pratique et Valeur-Conseil : la paire fait toute l'affaire !

Une visite à la Ferme GLR Plourde, à Métabetchouan-Lac à la Croix, dans la belle région du Saguenay-Lac St-Jean nous démontre sans équivoque que la combinaison des formations pratiques appuyées du service-conseil de Valacta rapporte gros.
 
En effet, depuis plusieurs années, Réjean Plourde, copropriétaire de la ferme avec son frère Gilles, participe activement aux formations pratiques offertes par Valacta et, avec l’appui de son conseiller, Luc Maltais, met rapidement en application ce qu’on y propose. Si Réjean est dans l’impossibilité d’y assister, c’est Alexandre Côté, employé et futur relève qui y assiste. Quoiqu’il en soit, c’est certain que quelqu’un de la ferme y sera !
 
Les résultats ne sont rien de moins que spectaculaires ! Aujourd’hui, la Ferme GRL Plourde produit le même quota, et même plus avec les marges, qu’il y a 3 ans avec 12 % moins de vaches !
 
Écoutons Réjean nous expliquer : "Les formations de Valacta sont un investissement rentable pour notre entreprise.  Elles nous donnent l’heure juste sur différents sujets, elles nous permettent de remettre en question nos façons de faire.  Après une formation, on regarde avec Luc Maltais ce qu’on peut appliquer chez nous en fonction de nos objectifs. On se fixe des cibles à atteindre et Luc nous accompagne tout au long des changements. Il est là pour qu’on fasse de l’argent et ça a très bien marché dans les dernières années !"  
 
Au fil des formations, plusieurs changements ont été apportés. Voyons ça de plus près. 
 
En 2009, après avoir suivi Savoir pour agir sur la reproduction, l’objectif de réduire l’intervalle de vêlage à 430 jours était fixé. Avec le médecin vétérinaire et Luc, un plan d’action a été mis en place. Le  résultat à la fin de 2011 ? L’intervalle de vêlage est de 418 jours !
 
En 2010, c’est la formation, La Santé du pis, une valeur sûre !, qui a été suivie. On s’est alors fixé l’objectif de réduire le comptage de cellules somatiques de 50 000. On a bénéficié d’ une visite VSMT suite à laquelle on a modifié la méthode de traite. Maintenant, on procède à l’échantillonnage des vaches pour identifier les pathogènes. Ce que ça donne ? Le CCS est régulièrement sous les 200 000, soit de très bons résultats.
 
En 2011, c’est Bien tarir pour mieux repartir qui a fait notre bonheur. L’objectif visé a été d’introduire le tarissement court et d’améliorer l’alimentation des vaches taries. Les résultats montrent maintenant 53 jours de tarissement  pour le troupeau. On utilise les rapports de l’Indice de transition et le service CÉTOLAB pour suivre l’évolution du troupeau. L’Indice de transition s’est amélioré, en 2011,  de près de 700 points et le rapport Cétolab nous rassure en affichant une faible incidence d’acétonémie pour notre troupeau.  
 
En 2012, on continue à se former et c’est Tout se joue avant 2 ans qui a suscité notre intérêt.
 
On a décidé de viser un âge des taures au vêlage de 24 mois. On a changé les chaudières et augmenté la quantité de lait servi aux veaux. On est confiant, les résultats ne sauraient tarder.
 
Pour Réjean Plourde, les formations et Valeur-Conseil sont indissociables. Pour réussir, il faut adopter de nouvelles façons de faire et c’est ce que proposent les  formations. Toutefois, l’accompagnement de Luc facilite la mise en place des changements.  Luc agit comme un guide, comme une ressource, il peut le consulter à tout moment peu importe la question.
 
"Le bénéfice net de notre entreprise s’est amélioré de beaucoup’’ nous confie Réjean Plourde avec un sourire qui en dit long!

 

 

 

Alexandre Côté, employé et relève de la ferme,
Luc Maltais, conseiller Valacta et
Réjean Plourde, propriétaire de la Ferme
GLR Plourde avec son frère.
(absent de la photo).