​Depuis plusieurs années, Valacta offre aux producteurs de lait de chèvre du Québec, un service-conseil adapté à leurs besoins. De plus, son équipe de R&D compte sur l'expertise d'une conseillère provinciale en production laitière caprine.

Le contrôle laitier : profitable pour les chèvres aussi!

Les producteurs sont de plus en plus sensibilisés à l'importance du contrôle laitier comme outil de gestion dans leur élevage. Les résultats leur donnent raison : alors que le rendement laitier moyen au Québec est de 520 litres par chèvre par année, pratiquement le même qu'en l'an 2000, les chèvres bénéficiant du contrôle laitier sont passées de 617 litres à 715 litres par an en 2010, une augmentation d'environ 16 %. Pour ce qui est du nombre de producteurs inscrits, l'augmentation fut également très marquante. En 2000, environ 1650 chèvres de 18 troupeaux étaient régulièrement contrôlées. En 2010, le nombre s'élevait à près de 5000 dans 29 troupeaux.

Les producteurs utlisant le contrôle laitier ont une production laitière annuelle d'environ 38 % supérieure aux autres troupeaux. Une autre preuve que, utilisé judicieusement, le contrôle laitier est un outil incontournable pour viser une production laitière accrue ainsi qu'un meilleur revenu.

Une production en progrès

Au Québec, la production caprine a connu un essor fulgurant entre 2000 et 2009. Le volume total de lait produit est passé de 4,5 à 9,9 millions de litres en 2009, et le nombre de chèvres laitières de 8600 à plus de 19 0001. Cette progression est essentiellement due à l'augmentation des volumes de fromage de chèvre consommés par les Québécois.

 

 

1 Source : Institut de la statistique du Québec

 
 
 
Suivez nous sur notre page
Valacta caprin sur
 

Guide d’élevage de la chevrette laitière.JPG