ActualitéVolume Numéro 1 avril 2019
Jean DurocherM.Sc., D.M.V.

Changement au processus de facturation pour les tests de LEUCOSE dans le lait

Changement au processus de facturation pour les tests de LEUCOSE dans le lait
Partage

Le testage d’une vache pour la LEUCOSE à partir du lait peut s’effectuer :

  1. sur un échantillon du contrôle laitier
  2. sur un échantillon prélevé directement du quartier

Plusieurs producteurs optent pour l’échantillon du contrôle laitier pour une raison évidente : « Pourquoi ne pas en profiter pour tester la LEUCOSE sur un échantillon déjà prélevé pour le contrôle ».


L’échantillon de contrôle laitier d’une vache contient toujours une faible quantité de lait de la vache qui la précède dans l’ordre de traite. Ce lait provient de l’équipement de traite et des échantillonneurs utilisés lors du contrôle. Le phénomène de transfert de lait résiduel (ou carry-over) est connu depuis longtemps et n’affecte pas l’interprétation des paramètres réguliers du contrôle. Le test de LEUCOSE nécessite toutefois de tenir compte du phénomène. C’est la raison pour laquelle une interprétation « Risque de carry-over » est associée au résultat de certaines analyses.


Facturation


Jusqu’à ce jour, les échantillons du contrôle laitier qui présentaient une interprétation « risque de carry-over » n’étaient pas facturés.


À compter du 2 avril 2019, les échantillons du contrôle laitier avec une interprétation « risque de carry-over » seront facturés MAIS le client aura la possibilité de confirmer le statut de la vache gratuitement en prélevant un échantillon directement du quartier. La gratuité s’appliquera seulement si le second échantillon est prélevé directement du quartier dans les 180 jours suivant le premier test.


Cette nouvelle procédure de facturation permettra de respecter le principe de payer une seule fois lorsqu’une deuxième analyse est nécessaire pour confirmer le résultat.


Comme tous les échantillons prélevés directement du quartier, le producteur devra utiliser le matériel fourni gratuitement par son technicien.

Échantillons                Enveloppe

Il n’est pas nécessaire de mentionner qu’il s’agit d’une reprise de test pour bénéficier de la gratuité. Le système est programmé pour reconnaître ces situations et ne pas facturer la seconde analyse

7