Document de référenceVolume Numéro 1 mars 2006

Des pâturages plus verts : Comment les bovins nourris à l’herbe contribuent à une alimentation saine.

Des pâturages plus verts : Comment les bovins nourris à l’herbe contribuent à une alimentation saine.
Partage

Les productions laitières et bovines américaines reposent largement sur la consommation de grains, en particulier du maïs. Ceci contribue non seulement à la pollution de l’eau et de l’air, cela peut aussi réduire le niveau de certains lipides dans le bœuf et le lait potentiellement bénéfiques pour la santé humaine. En nourrissant le ruminant d’herbe et autres plantes fourragères, le pâturage peut réduire les impacts environnementaux de l’élevage, améliorer la santé de l’animal et pourrait aussi améliorer l’alimentation humaine. Ce sont les prémisses qui ont conduit l’association américaine Union of Concerned Scientists (« association des scientifiques préoccupés », traduction libre) à analyser la littérature scientifique comparant les différences dans le contenu en matières grasses entre les produits laitiers et les viandes bovines de pâturage et d’élevage conventionnel.

7