Document de référenceVolume Numéro 26 mars 2013

Gestion des mouches dans les exploitations biologiques

Gestion des mouches dans les exploitations biologiques
Partage

Les mouches représentent plus qu’une nuisance pour les animaux, les travailleurs et les voisins. Elles affectent la santé et le bien-être des animaux en plus de réduire la prise alimentaire, ce qui nuit à la prise de poids, à la production de lait et à la teneur en matière grasse du lait. La recherche démontre que la mouche piquante des étables peut réduire l’indice de consommation jusqu’à 20 % et que les impacts économiques se font ressentir avec aussi peu que cinq mouches par animal. Les mouches peuvent propager des maladies bactériennes et virales pouvant représenter un risque pour la santé de l’être humain en plus d’entraîner des coûts vétérinaires supplémentaires. La mammite, par exemple, peut être propagée par les mouches et leurs piqûres engendrent des douleurs qui causeront aussi des douleurs au niveau des tétons. La gestion des mouches est essentielle pour maintenir le bien-être des animaux. Cependant, les agriculteurs biologiques ne peuvent pas utiliser d’insecticides de synthèse en pulvérisation ou des étiquettes d’oreilles imprégnées.

7