Gervais_Bisson_1
ArticleVolume Numéro 13 juin 2019

L’entrainement des taures au robot avant le vêlage - Partie 2

Article entrainement robot part 2
Partage

Dans mon article précédent, nous avons établi le lien entre l’entrainement des taures au robot avant le vêlage et l’augmentation du nombre de traites pour les primipares en début lactation (graphique 1). Or, bien beau le nombre de traites, mais produisent-elles plus de lait pour autant?

Les taures entraînées produisent-elles plus de lait?

Toujours dans cette étude de  J. M. Siewert et ses collaborateurs de l’Université du Minnesota (2019), on a comparé les données de toute l’année 2016 durant laquelle les taures n’ont pas été entraînées, avec les données de la période de mai à novembre 2017, où toutes les taures ont été entraînées au robot avant leur vêlage. Afin d’avoir une base de comparaison, on a aussi recueilli les données des vaches de deuxième lactation et plus pour les mêmes périodes. On a comparé la production à 21 et 60 jours en lait pour tous les groupes. Voici, dans le graphique 2, les résultats pour la production.

Graphique 1. Effet de l’entrainement des taures au robot avant le vêlage sur la production de lait.

Effet de l’entrainement des taures au robot avant le vêlage sur la production de lait

Selon les résultats présentés dans le graphique 1, les constats sont semblables autant à 21 jours de lactation qu’à 60 jours. En effet, la production de lait des primipares a fait un bond important pour les animaux entrainés, avec une moyenne de + 2.6 kg de lait. Quoique moins accentuée, les vaches adultes de la deuxième année du test ont elles aussi connu une augmentation, en moyenne de 1,5 kg.

On peut donc conclure que la stratégie d’entrainer les taures au robot avant le vêlage vaut les efforts, puisqu’on constate un gain moyen de 1.1 kg de plus que l’augmentation moyenne des vaches adultes. Ainsi, on peut extrapoler et penser que l’entrainement procure un effet additif de 250 à 300 kg sur la production annuelle des taures.

Des conseils pratiques pour l’entrainement des taures

Certes, l’entrainement des taures au robot avant le vêlage est profitable, mais il est important de le faire AVANT la période préparation au vêlage. En déplaçant l’animal à tous les jours au robot, on pourrait risquer de diminuer la consommation de la ration. Il n’est pas nécessaire de servir beaucoup de concentrés, 1 à 2 kg par jour seront suffisants.

Une station d’alimentation dans l’arrière-robot pour distribuer les concentrés des vaches en pré-vêlage peut aussi convenir pour habituer les taures à recevoir des concentrés d’un automate avant le vêlage. Dans ce cas, vous pouvez introduire les taures quelques jours d’avance dans le groupe des vaches en pré-vêlage pour les habituer à la station d’alimentation.

En résumé

L’entrainement des taures au robot avant le vêlage engendre les résultats suivants :

  • Augmentation du nombre de traites
  • Augmentation de la production laitière
  • Diminution des taures en retard et à pousser au robot
  • Amélioration de l’efficacité du travail

Bref c’est du temps bien investi !

 

7