maxime2_fiche site web
ArticleVolume Numéro 5 août 2019

Tout savoir sur le semis de plante fourragère de fin de saison

Article semis de fin de saison
Partage

Deux périodes sont propices à l’apparition du semis de plante fourragère. Un de ces moments survient au printemps lorsque le sol est humide et que les risques de sécheresse sont faibles. Ces conditions printanières permettent d’avoir de bonnes bases pour les plantes fourragères telles que la luzerne, qui peut être servie durant l’hiver. L’autre période est celle en fin de saison (en août), permettant ainsi d’éviter les risques de sécheresse du mois de juillet. Cette approche permet une implantation des prairies avec une plus faible compétition des mauvaises herbes. Par contre, il est important de respecter des éléments clés, que voici.

Humidité du sol

Ne jamais semer une prairie dans un sol sec. Il est important de semer la prairie juste avant ou après une pluie abondante. Il faut éviter de semer s’il n’y a pas de précipitation à long terme puisqu’il peut y avoir des problèmes de germination.

Date de semis

La date de semis est un élément clé de la réussite puisque si les fourrages sont semés trop tôt, ils feront face à des risques de sécheresse. Par contre, un semis trop tardif ne permettra pas à la plante fourragère de s’implanter adéquatement avant l’arrivée de l’hiver. Ceci augmentera les risques de mortalité hivernale. Alors, il est recommandé de semer des prairies de luzerne six semaines avant la première gelée tandis que les graminées peuvent être semées deux à trois semaines plus tard que la luzerne. Étant donné que le lotier et l’alpiste roseau sont plus lents à s’établir, il n’est pas recommandé d’effectuer un semis en fin de saison. Il est possible d’utiliser le portail d’Agro-Météo pour connaître la date moyenne des premiers gelées pour votre région.

Fertilité et pH

À l’instar du semis de printemps, il est important d’implanter une prairie dont le pH du sol aura été corrigé si nécessaire alors que les besoins en N-P-K auront aussi été comblés.

Contrôle des mauvaises herbes

Les mauvaises herbes doivent avoir été détruites à l’aide d’herbicide avant la récupération du semis. Il faut s’assurer de contrôler les repousses de céréale d’automne en post levées avec des herbicides pour éviter la compétition.

Utilisation de plante-abri à la fin de l’été

Il n’est pas recommandé de plante-abri pour les semis de fin d’été puisque cette dernière fera compétition aux plantes fourragères et va nuire à la survie des plans de luzerne.

Préparation du lit de semences

Ne pas sur-travailler le sol pour contrôler les mauvaises herbes et ainsi l’assécher. Ainsi, il faut s’assurer d’avoir un bon contact sol-semence avec un sol fin et une bonne compaction du sol après le semis.

Récolte automnale

Évitez de prendre une récolte automnale des prairies semées puisque cela affectera sa survie pendant l’hiver. Si vous êtes obligés de récolter les fourrages parce qu’il en manque, il est nécessaire de le récolter après la gelée mortelle.

En conclusion

Le semis de plante fourragère de la fin de l’été nous occasionne certains défis, mais si les bonnes pratiques sont suivies, il sera possible d’établir une prairie persistante et produisant des bons rendements.

7